5 situations ou a la contre-proposition de l’employeur dire NON

C’est arrivé – vous avez une nouvelle offre d’emploi. Que ce soit l’effet de vos efforts ou que la société vous a recruté par la recherche directe ou la recommandation, vous prenez la décision – vous partez. Vous allez voir le chef, vous donnez votre démission, et celui-ci … vous fait une contre-proposition.

1. Epuisement professionnel

Si le motif principal pour chercher un nouvel emploi est l’épuisement professionnel, accepter la contre-proposition peut etre extremement risqué. Considérons a quel point est grave l’épuisement (dans les derniers stades de l’épuisement, la seule solution est de changer le travail). Si vous pensez que cela est juste le début, donnez les raisons qui ont conduit a l’apparition du syndrome de l’épuisement professionnel et si la nouvelle proposition du chef est en mesure de liquider ce qui a conduit a l’épuisement professionnel.

2. Le désir de changer l’industrie

Parfois, nous voulons changer d’emploi parce que nous avons besoin de changer l’industrie dans laquelle nous travaillons. Par exemple, nous travaillons comme commercial dans l’industrie automobile et nous avons reçu une offre de l’industrie financiere. Si le facteur qui nous a le plus convaincu pour tenir compte de la nouvelle offre d’emploi, est justement l’industrie, l’acceptation de la contre-proposition – meme bénéfique du point de vue du développement ou financierement – peut etre une grave erreur.

Développement professionnel

3. Volonté de se développer

Vous envisagez de changer d’emploi parce que vous n’avez pas l’occasion de vous développer ? Aucunes tâches plus exigeantes, de formations financées par l’entreprise, la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences ? Si c’est la raison principale, alors réfléchissez afin de savoir si en restant dans l’entreprise, il y a des opportunités de changement. Les tâches que vous recevez sont tres probablement liées a votre situation professionnelle et a la position que vous occupez.

4. Volonté de promotion

Votre patron peut vous proposer une solution similaire – mais rappelez-vous que pour une raison quelconque, il ne l’a pas encore proposée. Il n’y a peut-etre pas de possibilités appropriées dans la structure (p. ex., il n’y a pas de poste vacant comme chef).

5. Manque de confiance dans votre supérieur

En faisant une contre-proposition, le patron peut donner de nombreuses raisons de vouloir retenir l’employé qui ne doivent pas toujours etre vraies. Lorsqu’on décide de quitter son travail et qu’on le dit au chef, on réalise alors qu’on prend en compte le changement – on peut donc craindre que, malgré une contre-proposition, dans le futur on voudra quand meme partir.